Grandir en santé au Canada
Guide pour le développement positif des enfants
Deuxième transition

Investir dans les enfants d'âge préscolaire

Pour atteindre leur plein potentiel, les enfants de un à cinq ans doivent avoir développé à l'âge préscolaire...



Une bonne santé physique

Pour réussir à l'école, les enfants doivent être reposés et bien nourris. Ils devraient avoir été vaccinés contre les maladies infantiles et tout problème de santé en bas âge devrait avoir été détecté et traité.

Des habiletés sociales propres à leur âge

La recherche révèle que dès l'âge de quatre ans, les enfants commencent clairement à établir le genre d'interactions qu'ils auront avec leurs pairs plus tard. Les enfants agressifs ou très timides sont souvent rejetés ou négligés par leurs pairs. Ceux qui ont appris à collaborer dans le jeu et à régler de petits désaccords sont prêts à vivre l'expérience de groupe qui les attend à l'école.

Un bien-être affectif

Les chercheurs croient que la période critique pour apprendre à contrôler ses émotions se situe entre la naissance et l'âge de deux ans. La période critique pour apprendre à réagir au stress se situerait, elle, entre la naissance et l'âge de quatre ans. Les enfants d'âge préscolaire qui vivent une relation d'attachement durable avec des parents, ou d'autres proches, qui s'occupent d'eux avec amour apprennent la base de l'autocontrôle. Ils se sentent en confiance et sont enthousiastes à l'idée de faire de nouvelles expériences.

De bonnes habiletés de langage et d'apprentissage

La période la plus propice au développement du langage se situe entre neuf mois et cinq ans. Durant cette période, les enfants doivent aussi maîtriser deux aptitudes cognitives essentielles pour pouvoir passer à l'apprentissage structuré qui commence en première année scolaire. Ils doivent d'abord être capables de comprendre des symboles, une compétence nécessaire pour apprendre à lire. La deuxième aptitude consiste à comprendre la notion de différenciation de taille (par exemple, cette pile d'objets est plus grosse que cette autre pile), qui les aidera plus tard dans leur apprentissage des mathématiques.



Les premières années de vie : une période critique pour le développement de l'enfant

Les parents et les éducateurs reconnaissent depuis longtemps la valeur du vécu en bas âge et la neuroscience fournit maintenant la preuve que les six premières années de la vie sont les plus propices au développement du cerveau. La période entre un et cinq ans est cruciale pour l'apprentissage du langage et pour le développement social, intellectuel et physique. La recherche a même démontré comment les leçons de musique en bas âge peuvent avoir une influence sur les aptitudes futures. Après six mois de leçons de piano une fois par semaine, la reconnaissance spatiale et les habiletés de raisonnement des enfants de trois et quatre ans étaient de 34 pour cent supérieures à la moyenne. Ces aptitudes prédisposent à la réussite dans des domaines comme les mathématiques et l'ingénierie. Les chercheurs pensent que l'apprentissage du piano renforcerait les circuits neuronaux du cerveau utilisés pour la déduction logique et le raisonnement.



Certains facteurs contribuent grandement au bon développement des enfants d'âge préscolaire :

Qu'est-ce qui contribue au bon développement de l'enfant d'âge préscolaire?


Relations avec les parents et les autres adultes significatifs

L'enfant qui a une relation d'attachement durable avec les adultes importants dans sa vie se perçoit comme une personne digne d'être aimée. Des soins aimants et attentionnés durant les premières années de la vie permettent l'établissement des circuits du cerveau qui calment l'enfant (région du cerveau qui contrôle les émotions). Ainsi, l'enfant de quatre ans peut mieux tolérer la frustration. Dans un foyer stimulant, les parents et autres adultes significatifs passent du temps avec l'enfant et l'encouragent à parler, à explorer, à jouer et à faire de nouvelles expériences. Ces encouragements contribuent grandement au développement intellectuel et social de l'enfant.

Une communauté favorable aux familles

Les communautés qui accordent de la valeur aux enfants veillent à ce que les familles aient les ressources nécessaires pour fournir aux enfants d'âge préscolaire des aliments nutritifs, un logement convenable, des services de garde de qualité, des jouets et la possibilité de jouer en groupe. Les communautés qui comprennent bien le développement de l'enfant reconnaissent l'importance d'investir dans le bien-être des enfants en bas âge et sont conscientes des retombées potentielles d'un tel investissement.

Environnement physique sain et sécuritaire

Les enfants d'âge préscolaire doivent avoir la liberté d'explorer et de jouer dans un environnement sain et sécuritaire, tant à la maison que dans leur quartier. À cet âge, les enfants présentent des risques de blessures élevés et sont particulièrement sensibles aux contaminants environnementaux. Les maladies les plus communes de la petite enfance sont liées aux problèmes respiratoires, qui peuvent être provoqués par des contaminants.

Expériences avec les autres enfants

C'est dans ses interactions avec d'autres enfants du même âge qu'un enfant d'âge préscolaire peut acquérir et mettre en pratique des habiletés en relations interpersonnelles comme la négociation, la collaboration et l'adaptation à la compétition. Ces habiletés sociales contribueront à déterminer la qualité des relations avec ses pairs plus tard.

Nutrition, exercice et soins préventifs

Une bonne alimentation et beaucoup d'exercice dans un environnement propre et sécuritaire fournissent à l'enfant d'âge préscolaire les éléments de base dont il a besoin pour développer sa motricité globale et sa motricité fine au niveau requis pour être prêt à commencer l'école.

Services de garde et d'éducation préscolaire de qualité

Les parents ont besoin de soutien et d'information pour offrir à leurs enfants une expérience préscolaire de qualité. Les parents qui ont recours à des services de garde à l'extérieur de la maison doivent avoir accès à des éducatrices bien préparées et à des programmes de haute qualité. Les enfants qui fréquentent un programme préscolaire sont avantagés sur les plans social et intellectuel lorsqu'ils commencent l'école.

Écoles primaires bien préparées

La préparation de l'école à répondre aux besoins particuliers de chaque enfant est aussi importante que le degré de préparation de l'enfant à apprendre. Les établissements scolaires doivent pouvoir s'adapter aux différents niveaux d'habiletés des enfants qui commencent l'école.



Comment aider les enfants d'âge préscolaire à se développer et à se préparer pour entrer à l'école?

En travaillant ensemble, les familles, les écoles, les communautés, les entreprises et les gouvernements donnent aux enfants d'âge préscolaire les meilleures chances possible de réussir leur entrée à l'école.



Que peut faire la famille?

Que peut faire l'école?

Préparer les enfants à la maternelle ou préparer la maternelle à recevoir les enfants ?

Quand on parle du développement de l'enfant, on met souvent l'accent sur la préparation à l'entrée à l'école. Pourtant, il est tout aussi important que les écoles soient prêtes à recevoir les enfants. Les programmes préscolaires et les maternelles devraient être axées sur le développement des habiletés, le jeu et la socialisation, et non sur un programme pédagogique structuré. La recherche révèle que les enfants de cinq ans placés trop rapidement dans des programmes scolaires ont tendance à moins développer leur langage et leur estime de soi que les enfants pour qui la maternelle est une expérience plus créative. Il est important également que les écoles soient prêtes à accueillir des enfants qui ont des expériences, des antécédents et des niveaux d'habiletés très variés. Il arrive que les enfants de familles d'immigrants et de réfugiés ne parlent ni anglais ni français. On voit même parfois un écart d'une année complète ou plus dans le développement du langage chez des enfants de cinq ans dont la langue maternelle est l'anglais ou le français.



Que peut faire la communauté?

Que peut faire le milieu de travail?

Que peut faire le gouvernement?

Cette fiche de renseignements a été préparée par le Groupe de travail sur la promotion et la prévention de la Sparrow Lake Alliance et le Groupe de travail sur le financement stratégique de la Funders Alliance for Children, Youth and Families, dans le cadre du travail de conception d'un guide pour le développement positif des enfants au Canada. The Alder Group en a assuré la rédaction, la traduction et la production. Pour plus d'information, veuillez consulter le site Web du projet à l'adresse http://childdev.web.net.